Trop long à reproduire ici dans son intégralité mais en voici le lien: http://journalistemasque.over-blog....

Extrait d'un autre article traitant du même problème dont je n'ai hélas pas réussi à retrouver l'origine ni l'auteur:

Quand j'écrivais qu'un jour exceptionnel j'avais gagné 1000€ dans la journée par mon travail je recevais des menaces, des demandes d'associations et de particuliers pour les financer, pour payer les loyers de x personnes « dans le besoin », des coups de téléphone douteux, des arnaques africaines par dizaines...

Je comprends bien que cela peut choquer mais je n'ai jamais rien volé ! J'avais 0€ sur mon compte à 18 ans et je n'ai pas hérité. Mais les mots épargne, goût de l'effort, vivre en dessous de ses moyens, etc, n'ont plus aucun sens de nos jours.
Donc je vais continuer à me faire insulter par des posts-ados de 30, 40, 50 ans ou plus, qui trouvent là un moyen de vider sous forme de vomissures anonymes leurs multiples frustrations pour blesser volontairement une personne ( qu'ils ne connaissent même pas ! ) sans se soucier des conséquences, et que ça excite de s'auto-ériger en petits juges le temps d'un message ( en plus truffé de fautes ! )

A force d'encaisser ça ne me dérange ( presque ) plus ! J'ai passé le cap. Certains craquent sous la pression de cette méchanceté gratuite ( même pour des blogs geek de tricot !!! ) Il y a même eu de graves dépressions voire peut-être pire... Internet et plus particulièrement les forums ne sont plus qu'un vaste défouloir pour frustrés quand je le compare à ce que j'ai connu il y a 10 ou 20 ans en arrière. Le niveau de cohérence « au ras des pâquerettes » de beaucoup d'intervenants m'a blindé là-dessus. Aucune opinion de personne ne me touche plus maintenant, mais si je suis encore libre de mes pensées et de ma créativité, je déplore de ne plus me sentir libre de mes propos, y compris sur mon propre blog privé ( donc chez moi !!! ) où tel ou tel article induisent parfois des réactions surprenantes et des demandes de justifications pour le moindre témoignage relaté / la moindre expérience transmise / la moindre petite joie partagée.

Sauf nouvelle découverte bouleversante, les grandes civilisations aujourd'hui disparues, telles les égyptiens ou les incas n'avaient pas internet ! Et pourtant, en les étudiant de près, il semble que leur auto-destruction ait commencé à compter du jour où ils ont commencés à vouloir partager et étendre leurs connaissances acquises au plus grand nombre...

D'ailleurs, bien plus près de nous sur l'échelle de l'histoire du monde, il y a un peu plus de 2000 ans, un brave type à cheveux longs dont on parle encore aujourd'hui, un peu précurseur et agacé de l'étendue de la connerie humaine a tenté un peu le même truc avec son entourage...

Résultat : Ils l'ont cloué sur 2 planches qu'ils lui ont fait préalablement porter au sommet d'une colline après l'avoir coiffé d'une couronne d'épines pour qu’il arrive en haut couvert de sueur et de sang… Déjà, tout effort à vouloir faire le bien s'est avéré vain.