Et oui !!! Ce n'est autre que l'outil fait maison, en fait un extracteur à inertie 100% Citroën histoire de recycler une sphère HS vers un nouvel usage...
Pourquoi une sphère d'accu et pas de suspension ? Tout simplement parce que sur celle-ci, il n'y a pas l'empilement de rondelles de clinquant serti et faisant office d'amortisseurs en laminant le passage du LHM : Du travail en moins lorsqu'il s'agit de percer la sphère de part en part pour y faire coulisser une tige !

Celà va de soi qu'il faudra commencer par la vider de ce qu'il peut encore rester comme azote sous pression en dévissant progressivement son bouchon supérieur avec une pince étau, puis de déposer complètement ce bouchon avant de percer les 2 cotés ( et la membrane restée dedans ! ) à un Ø un peu supérieur à celui de la tige traversante.
Puis souder d'un coté une poignée faisant office de butée au coulissement de la sphère, et de l'autre coté souder un écrou de fusée ( extrémité du bol de cardan coté roue ) du modèle identique à celui du bol à extraire de l'arbre.
Perso j'ai fait 2 outils avec les 2 types de Ø d'écrou et de filetage existants. ;-)

Revenons au démontage:
Le cardan déposé est serré très fermement dans un étau par son arbre alors que l'ensemble tige et son écrou soudé sont vissés à fond au bout de son filetage sur le bol de cardan coté roue dont le soufflet à remplacer va être séparé ensuite, ce qui permet de retenir le bol lorsqu'il va se déclipser d'un coup sous l'action de la masse coulissante que constitue la sphère.:
remplacement_soufflets_de_cardans___2_.JPG
remplacement_soufflets_de_cardans___3_.JPG
remplacement_soufflets_de_cardans___4_.JPG
remplacement_soufflets_de_cardans___5_.JPG
remplacement_soufflets_de_cardans___6_.JPG
Après nettoyage on se trouve donc en face de ceci:
remplacement_soufflets_de_cardans___7_.JPG
La précaution indispensable pour éviter de perdre les rotules et aiguilles coté BV...
remplacement_soufflets_de_cardans___9_.JPG
Les soufflets neufs peuvent être enfilés sur l'arbre en commençant par celui du tripode coté BV, puis celui du bol homocinétique coté roue qui va être reclipsé sur l'arbre ensuite, le tout sans effort ( et surtout sans dégâts sur le caoutchouc ! )
remplacement_soufflets_de_cardans___8_.JPG
Entre le soufflet coté roue et l'arbre, NE PAS OUBLIER la bague de mise à l'air libre qui comme son nom l'indique permet à cette articulation de travailler en suivant l'angle de braquage sans que le soufflet ne subisse des variations de pression / dépression internes qui finissent par le faire s'écraser sur lui-même en "froissant" les plis de son "accordéon", puis à terme le fissurer et déchirer...
remplacement_soufflets_de_cardans___10_.JPG
remplacement_soufflets_de_cardans___11_.JPG
remplacement_soufflets_de_cardans___12_.JPG
remplacement_soufflets_de_cardans___13_.JPG
Et enfin "sens inverse du démontage", le clips ( qui parfois peut être cassé et nécessite son remplacement ) est remis dans sa gorge sur l'arbre:
remplacement_soufflets_de_cardans___14_.JPG
remplacement_soufflets_de_cardans___15_.JPG
Le bol coté roue est remboité manuellement sur les cannelures de l'arbre pour bien sentir et entendre la bonne mise en place du clips lorsqu'il va s'écarter dans la gorge intérieure des cannelures du bol et le verrouiller en translation.
Plus qu'à remettre les soufflets à leur place et les serrer avec des sangles Ligarex indissociables des montages Citroën !
remplacement_soufflets_de_cardans__16_.JPG