Le bon sens, c'est le cas de le dire, implique qu'en cas de recherche de l'origine d'une odeur d'essence persistante, on suive le parcours du carburant dans son bon sens, c'est-à-dire en commençant par le bouchon de remplissage qui doit être du bon modèle ( celà va de soi ! ).

Il doit être équipé d'une mise à l'air libre ( cela va aussi de soi ! ) sinon la pompe aura du mal à aspirer le précieux liquide, et ça évitera de se retrouver avec un réservoir aplati par la dépression causée par l'absence de liaison avec la pression atmosphérique... On a déjà vu des réservoirs complètement "raplapla" qui sont passés d'une capacité de 43 litres à moins de 25 litres !

La piste du bouchon "adaptable" de qualité douteuse étant écartée, de même qu'un défaut bien visible de son joint d'étanchéité avec la goulotte de remplissage, on s'occupera de l'étanchéité de cette dernière qui doit être absolument parfaite. Volià à quoi ressemble ce qu'il y a dans l'aile arrière droite de votre GS/A:
goulotte_de_remplissage_d__essence___1_.JPG
A gauche un équipement qui travaille depuis 40 ans et présente des fissures, donc des fuites à chaque remplissage, donc de l'essence qui coule à l'intérieur de l'aile ARD, donc une odeur qui se répand dans l'habitacle... Et à droite la même chose en pièces neuves en vente ici: https://www.gsamiservice.fr/galerie...

Après avoir déposé le feu ARD ( 2 vis + 2 écrous sur GS série 1, ou 2 écrous "papillon" sur GS série 2 et GSA break, ou 1 clips à comprimer en passant par une trappe dans le coffre sur GSA ) soit moins de 10 secondes, on voit tout ce qui se passe là-dedans !

Voici de haut en bas ce bel édifice architectural à la fonctionnalité savamment étudié: :-)
goulotte_de_remplissage_d__essence___6_.JPG
goulotte_de_remplissage_d__essence___7_.JPG
goulotte_de_remplissage_d__essence___8_.JPG
Pas de difficultés particulières dans la dépose de tous les éléments fatigués et fuyards, LA précaution indispensable étant d'en profiter pour faire un nettoyage parfait des environs pour que les nouveaux joints portent sur du propre comme ici en traversant le garde-boue:
goulotte_de_remplissage_d__essence___2_.JPG
goulotte_de_remplissage_d__essence___4_.JPG
Même chose à l'intérieur:
goulotte_de_remplissage_d__essence___3_.JPG
Attention au bon positionnement de la goulotte souple sous la voiture, entre la goulotte rigide dans l'aile et l'entrée du réservoir d'essence:
goulotte_de_remplissage_d__essence___5_.JPG
Elle ne doit pas être trop près du crochet du silencieux d'échappement... Ni frotter contre le pneu ARD, aidée dans son maintien par sa forme spécifique aplatie coté roue et par la tringle métallique accrochée au plancher arrière via un anneau de caoutchouc de l'autre coté.

L'état des tronçons de durites entre les éléments est aussi à inspecter de très près, ou à remplacer en neuf sans tergiverser vu que d'un coté ça peut ressembler à quelque de correct comme ça:
goulotte_de_remplissage_d__essence___9_.JPG
Alors qu'en fait...
goulotte_de_remplissage_d__essence___10_.JPG
goulotte_de_remplissage_d__essence__11_.JPG
En pareil cas, comment s'étonner que " Mince, ma GS/A pue l'essence quand je fais le plein, je ne comprend pas pourquoi ! ". Gardons à l'esprit que des durites qui font leur boulot depuis 40 ans ou plus ont trèèès largement rempli leur contrat de durée de vie prévu...
Et que ce qu'on fabrique aujourd'hui ne durera pas aussi longtemps ! ;-)

A suivre...